nouvelles de la fondation

Jahresrückblick 2018

Im Jahr 2018 unterstützte die Aebli-Näf Stiftung sechs Dissertationsvorhaben von gut qualifizierten Antragsstellerinnen und zwei interessante Short Visits. So wird etwa der Aufenthalt einer Stipendiatin an der Faculty of Education der Monash University in Melbourne dazu dienen, im Rahmen ihres Short Visits die kumulative Habilitation weiter auszuarbeiten.

Die Aebli-Näf Stiftung freut sich sehr, dass sie im vergangenen Jahr eine so hohe Anzahl von angehenden Wissenschftlerinnnen unterstützen konnte, die sich für eine Lehr- und Forschungstätigkeit in der Schweizer Lehrerinnen- und Lehrerbildung qualifizieren wollen.

Die im Jahr 2018 abgeschlossenen Projekte finden sich, ebenso wie diejenigen der Vorjahre, hier.

Die Fachtagung «Zwischen den Bildern» der Arbeitsgruppe Kunst & Bild vom 10. November 2018 an der Pädagogischen Hochschule Zürich wurde wegen ihres erkennbaren fachdidaktischen Nutzen unterstützt. Ebenso erhielt ein Symposium am Institut für Erziehungswissenschaft der Universität Zürich als lehrerbildungsrelevante Veranstaltung einen Beitrag.

Auf diese Weise wurde auch im vergangenen Jahr, ganz im Sinne des Stifterpaares Hans und Verena Aebli-Näf und damit des Stiftungszweckes, die personenbezogene Unterstützung präferiert.

Nouvelle présidente de la fondation Aebli-Näf

Le 1er mai 2017 la présidente Verena Aebli-Näf, présidente du Conseil de fondation de la fondation Aebli-Näf a transmis officiellement son mandat son mandat à sa fille Gabriele Aebli. Comme il est défini dans les statuts, les représentants de la famille de la fondation ont élu en janvier 2017 la chimiste, diplômée de la EPFZ, comme nouvelle présidente de la fondation Aebli-Näf.

"Je me réjouis beaucoup de pouvoir assumer plus de responsabilités dans la fondation et de continuer la collaboration constructive " disait Gabriele Aebli lors de son entrée en fonction. Il lui importe de collaborer à créer les conditions pour que l'article définissant le but de la fondation puisse toujours être mise en œuvre de manière efficace dans un contexte pédagogique qui se transforme sans cesse. La base pour l'action de la fondation, comme jusqu'à présent, sera double. Elle réside d'une part dans le respect mutuel et la confiance réciproque dans la collaboration entre conseil scientifique et conseil de fondation. Il réside d'autre part dans la compétence et le soin avec lesquels le conseil scientifique examine les demandes et attribue les subventions.

Verena Aebli était présidente de la fonction depuis sa fondation en 1994. C'est elle qui a réalisé, après la mort de Hans Aebli, prudemment et avec succès le projet commun des deux époux en collaboration avec les membres fondateurs. Elle était ainsi le cœur de la fondation durant 23 ans et a créé, grâce à sa présence et son engagement, l'espace dans lequel la fondation a pu déployer son action. La présidente sortante disait rétrospectivement : "C'étaient des années importantes et bonnes. Je suis reconnaissant à la fondation de m'avoir offert un domaine d'activité qui m'a stimulé et m'a apporté beaucoup de plaisir. Je reste lié avec beaucoup de gratitude au conseil scientifique, aux membres anciens de ce conseil, au conseil actuel de fondation et aux anciens membres de ce conseil."